L’eliquide fait maison : est-il aussi bon ?

Votre expérience en matière de vape dépend du type de e-cigarette choisi, mais également du e-liquide. En ce qui concerne ce dernier, il est possible d’acheter un produit prêt à l’emploi. Mais un vapoteur peut également faire son e liquide soi même. D’ailleurs, depuis quelques années, le do-it-yourself est devenu très tendance. En matière de e-liquide, celui-ci présente de nombreux avantages. Quand on maîtrise bien sa technique de réalisation, un e-liquide personnalisé est, de loin, meilleur que ceux vendus sur le marché.

Un e-liquide avec l’arôme et le goût de son choix

Un vapoteur qui décide de faire son e liquide soi même peut fabriquer un goût personnalisé. Ce qui lui permet en même temps de varier les plaisirs en créant différentes saveurs de e-liquide. Pour cela, il suffit d’utiliser des concentrés d’arômes. Il en existe un large choix sur le marché. Pour les fumeurs qui passent à la vape pour arrêter le tabac, les arômes classiques ayant un goût de tabac sont les plus recommandés. Le marché propose aussi des arômes mentholés, fruités et gourmands. Il est possible de faire son e liquide avec un goût de café, de bonbons, de pâtisserie, de raison, de poire, de pomme, de citron, etc. Avec l’éventail de choix disponible, tous les goûts sont servis. Pour un e-liquide unique, il est même possible de mélanger deux ou plusieurs arômes.

En ce qui concerne la quantité de ce composant dans un e-liquide, en fonction de votre goût, les arômes peuvent représenter entre 5 et 20 % du flacon. Bien entendu, un pourcentage plus élevé permet de renforcer la saveur de votre e-liquide. Celle-ci sera ainsi plus prononcée.

Un e-liquide avec plus de vapeur ou plus de hit

Outre l’arôme, un e-liquide contient deux autres composants essentiels à savoir le propylène glycol ou PG et la glycérine végétale ou GV. En choisissant de faire son propre e-liquide, il est possible de personnaliser son expérience de vape. Pour cela, on choisit la quantité de chacun de ses deux composants en fonction de ses besoins. Le PG a pour rôle de booster la saveur de votre e-liquide ainsi que le hit de la vape. Aussi, si l’on souhaite vapoter avec un hit puissant et un goût bien prononcé, il faut augmenter la quantité du PG dans l’e-liquide. Par exemple, on peut opter pour une proportion de 60 ou 70 % de PG contre 40 ou 30 % de GV. Si, en revanche, on préfère que l’e-cigarette produise une grande quantité de vapeur lorsqu’on vapote, il faut augmenter la quantité de la GV (de 60, 70 ou 80 % en fonction des envies). Dans ce cas, l’e-cigarette sera faible en hit, mais permet de réaliser une vapeur abondante.

Un e-liquide avec le dosage de nicotine adapté à ses besoins

Pour un fumeur qui souhaite passer à la vape, le dosage de nicotine est crucial pour ne pas ressentir du manque et inciter l’inciter à revenir aux cigarettes classiques. Quand on choisit de faire son e-liquide soi-même, on peut donc ajuster le dosage de nicotine dans le contenant selon ses besoins. Mais comment faire son e liquide soi meme avec le taux de nicotine adapté ? Pour cela, il faut commencer par déterminer le dosage convenable en fonction du profil du vapoteur. Par exemple, pour une personne qui fume 10 cigarettes par jour, il faut un e-liquide avec un dosage de 2 mg/l. Quand on fume entre 10 et 50 cigarettes, un dosage de 4 mg/l est adapté. Pour les gros fumeurs, il faut un dosage encore plus élevé.

Ensuite, il faut acquérir du booster de nicotine. Ce dernier est disponible dans des dosages différents. On le mélange par la suite avec de la base sans nicotine en tenant compte du dosage adapté. Par exemple, avec un flacon de 30 ml de booster à 20 mg/ml qu’on mélange avec une base de 10 ml (0 nicotine), on obtient 40 ml en 15 mg/mL. Il suffit de faire un petit calcul pour avoir le bon dosage.